lundi 22 septembre 2014

[Archive Turquie 2013] Asmalı Cavit, Istanbul


Dans la tradition turque, il y a plusieurs différents types de restaurants où l'on ne mangera ni ne boira la même chose. Une restauration plus spécialisée qui épargne bien des mauvaises surprises et des cartes du genre « fourre-tout » que l'on trouve si souvent chez nous et qui sont souvent généreusement farcies de médiocrité.

Pour énumérer en vitesse ces différents types, il y a :

- Les enseignes de restauration rapide et vendeurs ambulants, comptant principalement les échoppes à Kebab, pide, köfte etc... où l'on ne trouvera pas d'alcool.
- Les lokanta servant des mets préparés à l'avance pour la journée que l'on paie à la portion, sans alcool non plus.
- Les restaurants, plutôt spécialisés soit en viande, soit en poisson.
- Les meyhane, des tavernes traditionnelles proposant essentiellement des mezzés chauds et froids et quelques plats de viande-poisson le tout généreusement arrosée d' alcool, de préférence du rakı, et parfois animés de musiciens.
L'Asmalı Cavit, que j'ai visité ce 9 juillet 2013 fait partie de cette dernière catégorie particulièrement bien représentée à Beyoğlu. L'enseigne, située dans une petite rue perpendiculaire à la grande Istiklal Caddesi, est l'une des plus réputée de son genre. Établie sur deux étages, en bas tout en longueur, en haut plus développé, c'est un lieu très "à l'ancienne", tout revêtu de bois ou murs jaune-orangés, aux tables recouvertes de blanc dressées en toutes simplicité, cuisine ouverte, vieille affiches, peintures, coupures de journaux et vieilles photos aux murs avec à l'honneur un certain Mustafa Kemal qui,ne l'oublions pas, était plutôt bon vivant et grand buveur de rakı.
Asmalı
Asmalı











Immédiatement mon verre d'eau est rempli par un serveur très jovial et ultra efficace, il me porte la carte et me laisse le temps de choisir... chose impossible, je veux tout! Finalement il m'amène devant le frigo d'entrées froides et me propose de me faire des demis portions. Du coup je me laisse aller à la gourmandise :

je commence par une salade d' aubergines crémeuse à souhait, délicieusement augmentée de quelques herbes et d'une pointe d'ail.


Suit le cığer, un foie d'agneau émincé et frit au thym sauvage et piment qui s'avère être un vrai bonheur.


Je cède encore à l'envie de börek, des chaussons de viande de boeuf et d'oignon, très joliment épices et parfumés au persil plat, croustillants, moelleux et gourmands.


Mon serveur me propose un poisson hors carte qu'il me compte comme une demi portion, des petites sardines toutes fraîches, juste parfaitement grillées et riches en goût, un rien d'épices constituées essentiellement de piment et d'ail, servis avec salade, oignon et citron. Durant tout le repas je suis abreuvé d'eau et mon panier de pain, excellent pain grillé ou ramazan pide, se renouvellera à mesure de sa consommation.



Impossible de m'envoyer un dessert autre que des fruits ! Et quelle jolie assiette débordant de pastèque, cerise, raisin ....... , le tout mûr à point sauf peut-être les petits prunes encore un peu jeunes.


Je me laisse aller au café turc et au çay et demande l'addition avec un peu d'appréhension ; je découvre que ces deux dernières boissons me sont offertes, que les demis portions sont bel et bien comptées à moitié prix et que le montant final est d'un ridicule 35 TL.
J'ai mangé comme un pape, été servi comme un pacha, soigné, conseillé parfaitement ! L' Asmalı  Cavit est un vrai petit coup de coeur ! Ajoutons que la carte propose un très joli choix de rakı de toutes catégories, quelques vins et digestifs.
Foncez-y et surtout n'oubliez pas de réserver !


Asmalı
Asmalı Cavit
Asmalimescit Cad. No16/D
Beyoğlu , Istanbul
Région de Marmara, Turquie