dimanche 21 septembre 2014

[Archive Turquie 2013] Ahırkapı Balıkçısı, Istanbul

Après une journée à visiter le quartier de Sultanahmet, on en a souvent plein les yeux et... plein les pattes.


Ce 7 juillet 2013, j'avais envie d'une brise marine, un bon restaurant à poisson. Mais attention, il ne faut pas oublier dans quel quartier on se trouve !


Si Sultanahmet est en effet sans doute l'un des quartiers les plus riches et touristiques d'Istanbul, cette richesse ne se reflète pas moins dans la pléthore de restaurants médiocres et / ou trop chers, qui appâtent l'oeil par une apparence tantôt typique et traditionnelle, tantôt chic et tendance, toujours remplis avec succès grâce aux innombrables rabatteurs qui font le piquet devant ces enseignes. La prudence est de mise, mais dans la médiocrité, quelques perles peuvent subsister, perles dont l'Ahırkapı Balıkçısı fait partie.


Situé en contrebas de Sultanahmet, à la limite sud, dans le quartier d'Akbıyık, non-loin géographiquement mais déjà distant des nuées touristiques, d'aspect presque plus familial et populaire, se trouve un petit restaurant à l'enseigne modeste, sans autre signalisation qui révèle de belles surprises !





Une petite salle toute simple, sans décoration particulière sinon des coupures de journaux montrant la popularité du lieu tant dans les guides que dans les coeurs des locaux, tout juste composée de quatre petites tables pas toujours très stables recouvertes d'une nappe blanche pas toujours virginales s'ouvre sur une terrasse ne proposant pas davantage de places. Sur le côté du restaurant, un frigo présente les différents mezzés maison et les poissons frais.



On est accueilli par un patron jovial, profondément humain, qui parle fort, qui rit fort, qui chante en cuisinant, installé à une table et une bouteille d'eau est apportée illico avec la carte... Après une vague consultation, j'ai préféré me diriger vers le frigo pour choisir à l'oeil deux mezzés et un poisson.

 Un panier rempli d'un pain frais arrive à la table en même temps que les entrées.


Mon repas s'est donc composé d'une excellente salade de poivrons grillés très simple, une excellente salade de pommes de terre augmentée de carottes fondantes, oignons et persil plat, joliment relevée et, pour avoir ma dose de verdure, d'une salade du chef, composée de feuilles de laitue, tomates, concombres, oignons nouveaux et olives, le tout généreusement arrosé de jus de citron. 





Puis arrive ma dorade, juste coupée en deux à cru et grillé dans un petit four au feu de bois, servi avec une simple pincée de sel et coulée d'huile d'olive sur une assiette accompagnée d'un bouquet de salade de rondelles d'oignon rouge et de citron. Une simplicité absolue qui ne saurait pardonner la moindre erreur... qui ne se montrera pas : la cuisson est parfaite, la fraîcheur est splendide. Tout est réalisé en toute simplicité mais avec une attention et une qualité certaine !


Et quelle joie, tout en mangeant, d'observer un chef manifestement si heureux de travailler, en rires, sifflements et chansons, qui redoubleront d'intensité s'il vient à ouvrir à une table une bouteille de vin ou de rakı, car oui, ce restaurant fait partie de ces lieux où l'on boit volontiers un verre en mangeant, et où bières, vin et rakı sont agréablement mis en valeur avec un choix très correct ! Pour ma part, je resterai à l'eau et ne prendrai pas de dessert, amplement repu et satisfait de cette visite. Un petit morceau de bonheur, pour 55 TL.


Ce lieu mille fois recommandable est pris d'assaut, il est vivement conseillé de réserver. Et notons que l'équipe s'accorde quelques vacances chaque années en période de Ramadan. J'ai eu de la chance, je m'y suis donc rendu la veille de sa fermeture !

Ahırkapı Balıkçısı
Cankurtaran Mh. Keresteci HakkI Sk 12-52, Cankurtaran
34122 Istanbul
Région de Marmara, Turquie